aCCueil

section xx   forum gay arabe   annonces rencontres  XX annonces diverses     livre d or    contact @

 

LES SERMONS DU BOUDDHA

 

Chapitre 9 : La richesse et la beauté (MALLIKA-SUTTA)

 


Verset 9.1

Une fois, le Bienheureux séjournait au monastère fondé par Anathapindika, au parc Jeta, près de la ville de Savatthi.Un jour, la reine Mallika rendit visite au Bienheureux, s'étant approchée, elle rendit hommage au Bienheureux et s'assit à l'écart sur un côté.

 

Verset 9.2

Ensuite elle dit: O Bienheureux quelle est la raison, quelle est la cause pour qu'il y ait, dans ce monde, des femmes à l'apparence déplaisante, laide et dure, qui sont pauvres, qui ont peu de bien, peu de bonheur, peu de pouvoir ?

 

Verset 9.3

Egalement, ô Bienheureux, quelle est la raison, quelle est la cause pour qu'il y ait, dans ce monde, des femmes à l'apparence déplaisante, laide et dure, mais qui sont riches, qui ont beaucoup de bien, beaucoup de bonheur, beaucoup de pouvoir?

 

Verset 9.4

Egalement, ô Bienheureux, quelle est la raison, quelle est la cause pour qu'il y ait, dans ce monde, des femmes à l'apparence très charmante, élégante, agréable à voir, qui ont une excellente couleur de peau, mais qui sont pauvres, qui ont peu de bien, peu de bonheur, peu de pouvoir?

 

Verset 9.5

Egalement, ô Bienheureux, quelle est la raison, quelle est la cause pour qu'il y ait, dans ce monde, des femmes à l'apparence charmante, élégante, agréable à voir, qui ont une excellente couleur de peau, qui sont riches, qui ont beaucoup de bien, beaucoup de bonheur et beaucoup de pouvoir)

 

Verset 9.6

Le Bienheureux répondit: Supposons, ô Mallika, qu'il y ait dans ce monde, une femme irritée, qui se met souvent en colère. Même à cause d'une petite provocation, elle se fâche et s'agite. Elle est vexée et obstinée et manifeste de la colère, de la haine et du mécontentement.

 

 

Verset 9.7

Elle n'est pas généreuse envers les religieux et les brahmanes. Elle n'a pas l'habitude d'offrir à manger et à boire. Elle ne donne pas de vêtements, de moyens de transport, de guirlandes, de parfums, d'onguents, de meubles, de lampes, etc.

 

Verset 9.8

En plus, elle est jalouse. Elle envie les profits que d'autres réalisent. Elle est jalouse de l'honneur, du respect, de la révérence, de l'hommage, des cadeaux reçus par les autres. Elle éprouve de la tristesse (à cause du succès des autres) et elle convoite (le succès des autres).

 

Verset 9.9

Alors, une telle femme, après sa mort, lorsqu'elle renaît quelque part, renaît avec une apparence déplaisante, laide et dure dans un état pauvre en possédant peu de bien, peu de bonheur et peu de pouvoir.

 

Verset 9.10

(Concernant le deuxième cas,) ô Mallika, supposons qu'il y ait, dans ce monde, une femme irritée, qui se met souvent en colère. Même à cause d'une petite provocation, elle se fâche et s'agite. Elle est vexée et obstinée et manifeste de la colère, de la haine et du mécontentement.

 

Verset 9.11

Cependant, elle est généreuse envers les religieux et les brahmanes. Elle offre à manger et à boire. Elle donne des vêtements, des moyens de transport, des guirlandes, des parfums, des onguents, des meubles, des lampes, etc.

 

Verset 9.12

Elle n'est pas jalouse. Elle n'envie pas les profits que d'autres réalisent. Elle n'est pas jalouse de l'honneur, du respect, de la révérence, de l'hommage, des cadeaux reçus par les autres. Elle n'éprouve pas de tristesse (à cause du succès des autres) et elle ne convoite pas (le succès des autres).

 

Verset 9.13

Alors, une telle femme, après sa mort, lorsqu'elle renaît quelque part, renaît avec une apparence déplaisante, laide et dure, mais dans un état riche, avec beaucoup de bien, beaucoup de bonheur et beaucoup de pouvoir.

 

Verset 9.14

(Concernant le troisième cas,) ô Mallika, supposons qu'il y ait, dans ce monde, une femme qui n'est pas irritée et qui ne se met pas souvent en colère. Même à cause d'une grande provocation, elle ne se fâche ni ne s'agite. Elle n'est pas vexée ni obstinée et elle ne manifeste ni colère, ni haine, ni mécontentement.

 

Verset 9.15

Cependant, elle n'est pas généreuse envers les religieux et les brahmanes. Elle n'a pas l'habitude d'offrir à manger et à boire. Elle ne donne pas de vêtements, de moyens de transport, de guirlandes, de parfums, d'onguents, de meubles, de lampes, etc.

 

Verset 9.16

Elle est jalouse. Elle envie les profits que d'autres réalisent. Elle est jalouse de l'honneur, du respect, de la révérence, de l'hommage, des cadeaux reçus par les autres. Elle éprouve de la tristesse (à cause du succès des autres) et elle convoite (le succès des autres).

 

Verset 9.17

Alors, une telle femme, après sa mort, lorsqu'elle renaît quelque part, renaît avec une apparence charmante, élégante, agréable à voir, avec une excellente couleur de peau, mais dans un état pauvre, avec peu de bien, peu de bonheur et peu de pouvoir.

 

Verset 9.18

(Concernant le quatrième cas,) ô Mallika, supposons qu'il y ait, dans ce monde, une femme qui n'est pas irritée et qui ne se met pas souvent en colère. Même à cause d'une grande provocation, elle ne se fâche ni ne s'agite. Elle n'est pas vexée ni obstinée et ne manifeste ni colère, ni haine, ni mécontentement.

 

Verset 9.19

Egalement, elle est généreuse envers les religieux et les brahmanes. Elle a l'habitude d'offrir à manger et à boire. Elle donne des vêtements, des moyens de transport, des guirlandes, des parfums, des onguents, des meubles, des lampes, etc.

 

Verset 9.20

Elle n'est pas jalouse. Elle n'envie pas les profits que d'autres réalisent Elle n'est pas jalouse de l'honneur, du respect, de la révérence, de l'hommage, des cadeaux reçus par les autres. Elle n'éprouve pas de tristesse (à cause du succès des autres) et elle ne convoite pas (le succès des autres).

 

Verset 9.21

Alors, une telle femme, après sa mort, lorsqu'elle renaît quelque part, renaît avec une apparence charmante, élégante, agréable à voir, avec une excellente couleur de peau et dans un état riche, avec beaucoup de bien, beaucoup de bonheur et beaucoup de pouvoir.

 

Verset 9.22

Telles sont, ô Mallika, les raisons et les causes pour qu'il y ait, dans ce monde, des femmes à l'apparence déplaisante, laide et dure, qui sont pauvres, qui ont peu de bien, peu de bonheur et peu de pouvoir.

 

Verset 9.23

Telles sont, ô Mallika, les raisons et les causes pour qu'il y ait, dans ce monde, des femmes à l'apparence déplaisante, laide et dure, mais qui sont riches, qui ont beaucoup de bien, beaucoup de bonheur, beaucoup de pouvoir.

 

Verset 9.24

Telles sont, ô Mallika, les raisons et les causes pour qu'il y ait, dans ce monde, des femmes à l'apparence charmante, élégante, agréable à voir, qui ont une excellente couleur de peau, mais qui sont pauvres, qui ont peu de bien, peu de bonheur, peu de pouvoir.

 

Verset 9.25

Telles sont, ô Mallika, les raisons et les causes pour qu'il y ait, dans ce monde, des femmes à l'apparence charmante élégante, agréable à voir, qui ont une excellente couleur de peau, qui sont riches, qui ont beaucoup de bien, beaucoup de bonheur et beaucoup de pouvoir.

 

Verset 9.26

Cela étant dit, la reine Mallika dit au Bienheureux: Evidemment, ô Bienheureux, dans la vie antérieure, je m'irritais, je me mettais souvent en colère. Même à cause d'une petite provocation, j'étais fâchée et agitée. J'étais vexée et obstinée, et je manifestais de la colère, de la haine, du mécontentement. C'est pourquoi, dans cette vie j'ai une apparence à ce point déplaisante, laide et dure.

 

Verset 9.27

Evidemment, ô Bienheureux, dans la vie antérieure, j'étais généreuse envers les religieux et les brahmanes. J'offrais à manger et à boire. Je donnais des vêtements, des moyens de transport, des guirlandes, des parfums, des onguents, des meubles, des lampes, etc. C'est pourquoi, dans cette vie, j'ai tellement de bien, tellement de bonheur et tellement de pouvoir.

 

Verset 9.28

Evidemment, ô Bienheureux, dans la vie antérieure, je n'étais pas jalouse. Je n'enviais pas les profits que d'autres réalisaient. Je n'étais pas jalouse de l'honneur, du respect, de la révérence, de l'hommage et des cadeaux reçus par les autres. Je n'éprouvais pas de tristesse (à cause du succès des autres), et je ne convoitais pas (le succès des autres). C'est pourquoi, dans cette vie, je possède tellement de pouvoir.

 

Verset 9.29

Dans notre palais royal, ô Bienheureux, il y a des domestiques appartenant à la caste des nobles, à la caste des brahmanes et à la caste des commerçants. Pour eux, je suis la maîtresse. Dès aujourd'hui, ô Bienheureux, je resterai calme, sans me mettre souvent en colère. Même à cause d'une grande provocation, je ne me fâcherai ni ne m'agiterai. Je ne serai pas vexée ni obstinée, je ne manifesterai pas de colère, ni de haine, ni de mécontentement.

 

Verset 9.30

Je serai généreuse envers les religieux et les brahmanes. J'offrirai à manger et à boire. Je donnerai des vêtements, des moyens de transport, des guirlandes, des parfums, des onguents, des meubles, des lampes, etc. Je n'éprouverai pas de tristesse (à cause du succès des autres), je ne convoiterai pas (le succès des autres).

 

Verset 9.31

Merveilleux, ô Bienheureux, merveilleux, ô Bienheureux. C'est comme si l'on redressait ce qui a été renversé, découvrait ce qui a été caché, montrait le chemin à l'égaré ou apportait une lampe dans l'obscurité pour que ceux qui ont des yeux puissent voir.

 

 

Verset 9.32

Ainsi, le Bienheureux a rendu claire la doctrine de nombreuses façons. Je prends refuge dans le Bienheureux, dans l'Enseignement (dhamma) et dans la Communauté des disciples (sangha). Que le Bienheureux veuille bien m'accepter comme disciple laïc de ce jour jusqu'à la fin de ma vie.

 

Chapitre 1 : L'accès aux libres examens (KALAMA-SUTTA)

Chapitre 2 : Le principe de non-violence (AGGI-SUTTA)

Chapitre 3 : La guerre et la paix (SANGAMA-SUTTA)

Chapitre 4 : Les guerres pendant les avalanches (PABBATUPAMA-SUTTA)

Chapitre 5 : Conseils aux laïcs (VELUDVAREYYA-SUTTA)

Chapitre 6 : Les dieux et les déesses (VERANJAKA-SUTTA)

Chapitre 7 : Conseils à une femme excessive (BHARIYA-SUTTA)

Chapitre 8 : La richesse chez l'avare (APUTTAKA-SUTTA)

Chapitre 9 : La richesse et la beauté (MALLIKA-SUTTA)

Chapitre 10 : L'utilité de l'attention (AMBALATTHIKARAHULOVADA-SUTTA)

Chapitre 11 : Les quatre Vérités des nobles (DHAMMA-CAKKAPPAVATTANA-SUTTA)

Chapitre 12 : Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)

Chapitre 13 : La doctrine de non-Soi (ANATTALAKKHANA-SUTTA)

Chapitre 14 : La coproduction conditionnée (ACELA-SUTTA)

Chapitre 15 : Les actions et leurs résultats (SIVAKA-SUTTA)

Chapitre 16 : Où sont les vrais Brahma(s)? (TEVIJJA-SUTTA)

Chapitre 17 : La patience infinie (KAKACUPAMA-SUTTA)

Chapitre 18 : Un tronçon de bois (DARUKKHANDHA-SUTTA)

Chapitre 19 : L'entraînement graduel (GANAKAMOGGALLANA-SUTTA)

Chapitre 20 : Le domptage de l'éléphant (DANTABHUMI-SUTTA)

Chapitre 21 : L'incendie (ADITTAPARIYAYA-SUTTA)

Chapitre 22 : Le développement des facultés sensorielles (INDRIYABHAVANA-SUTTA)

Chapitre 23 : Un monceau de malheurs (MAHADUKKHAKKHANDHA-SUTTA)

Chapitre 24 : Le coeur d'un grand arbre solide (MAHASAROPAMA-SUTTA)

Chapitre 25 : La Vacuité (CULASUNNATA-SUTTA)