aCCueil

section xx   forum gay arabe   annonces rencontres  XX annonces diverses     livre d or    contact @

 

LES SERMONS DU BOUDDHA

 

Chapitre 4 : Les guerres pendant les avalanches (PABBATUPAMA-SUTTA)

 


Verset 4.1

Une fois, alors que le Bienheureux séjournait à Savatthi, pendant un après-midi, le roi Pasenadi Kosala s'approcha du Bienheureux. S'étant approché, il rendit hommage au Bienheureux et s'assit à l'écart sur un côté.

 

Verset 4.2

Le Bienheureux s'adressa au roi Pasenadi Kosala: "Vous voilà donc, ô grand roi. Où êtes-vous allé, ces temps-ci ?" Le roi répondit: J'étais très occupé, ô Bienheureux, dans diverses affaires dont les rois s'occupent, c'est-à-dire dans les affaires des rois d'origine khattiya qui ont été couronnés, qui sont ivres de l'intoxication de la puissance, qui se sont adonnés aux plaisirs sensuels, qui ont établi la sécurité dans leur royaume et qui demeurent vainqueurs d'une large superficie de la terre.

 

Verset 4.3

Le Bienheureux dit: A ce propos, qu'en pensez-vous, ô grand roi? Supposons qu'un homme loyal et fidèle envers vous vienne de l'Est et vous informe ainsi: "Que sa majesté sache que je viens des provinces de l'Est où j'ai vu une avalanche qui glisse d'une très haute montagne, écrasant tous les êtres vivants sur son passage. Que sa majesté prenne les mesures nécessaires à ce sujet."

 

Verset 4.4

Egalement, supposons qu'un homme loyal et fidèle envers vous vienne de l'Ouest et vous informe (...)

 

Verset 4.5

Egalement, Supposons qu'un homme loyal et fidèle envers vous vienne du Nord et vous informe (...)

 

Verset 4.6

Egalement, supposons qu'un homme loyal et fidèle envers vous vienne du Sud et vous informe: "Que sa majesté sache que je viens des provinces du Sud où j'ai vu une avalanche qui glisse d'une très haute montagne, écrasant tous les êtres vivants sur son passage. Que sa majesté prenne les mesures nécessaires à ce sujet."

 

Verset 4.7

Dans ce cas-là, ô grand roi, en écoutant ces quatre nouvelles, étant saisi par une si grande terreur devant de si graves pertes humaines, alors que la naissance en tant qu'être humain est une occasion très difficile à obtenir, qu'y aurait-il à faire?

 

 

 

Verset 4.8

Le roi répondit: "Dans une si grande terreur, ô Bienheureux, devant de si graves pertes humaines, alors que la naissance en tant qu'être humain est une occasion très difficile à obtenir, qu'y aurait-il à faire, sinon vivre selon la droiture, selon la justice et faire des actes bons et méritoires qui donnent de bons résultats ?"

 

Verset 4.9

Le Bienheureux dit alors: "Je vous informe, ô grand roi, que la vieillesse et la mort arrivent tout comme une avalanche. Puisque la vieillesse et la mort arrivent tout comme une avalanche, qu'y a-t-il à faire?"Le roi répondit: Puisque la vieillesse et la mort arrivent tout comme une avalanche, ô Bienheureux, qu'y a-t-il à faire, sinon vivre selon la droiture, selon la justice et faire des actes bons et méritoires qui donnent de bons résultats.

 

Verset 4.10

Les guerres où les éléphants sont employés existent chez les rois d'origine khattiya qui ont été couronnés, qui sont ivres de l'intoxication de la puissance, qui se sont adonnés aux plaisirs sensuels, qui ont établi la sécurité dans leur royaume et qui demeurent vainqueurs d'une large superficie de la terre. Cependant, lorsque la vieillesse et la mort apparaissent, ces guerres qu'ils font en employant des éléphants sont inutiles et inopportunes.

 

Verset 4.11

Egalement, ô Bienheureux, les guerres où les chevaux sont employés existent chez les rois d'origine khattiya qui ont été couronnés (...) Cependant, lorsque la vieillesse et la mort apparaissent, ces guerres qu'ils font en employant des chevaux sont inutiles et inopportunes.

 

Verset 4.12

Egalement, ô Bienheureux, les guerres où les chars de guerre sont employés existent chez les rois d'origine khattiya qui ont été couronnés (...) Cependant, lorsque la vieillesse et la mort apparaissent, ces guerres qu'ils font en employant des chars de guerre sont inutiles et inopportunes. Egalement, ô Bienheureux, les guerres où les soldats d'infanterie sont employés existent chez les rois d'origine khattiya qui ont été couronnés (...) Cependant, lorsque la vieillesse et la mort apparaissent, ces guerres qu'ils font en employant des soldats d'infanterie sont inutiles et inopportunes.

 

Verset 4.13

Egalement, ô Bienheureux, il y a à ma cour royale des conseillers très capables qui sont compilateurs des formules sacrées utilisables en vue d'arrêter des ennemis qui s'avancent. Cependant, lorsque la vieillesse et la mort apparaissent, ces guerres qu'on fait en employant des formules sacrées sont inutiles et inopportunes.

 

Verset 4.14

Egalement, ô Bienheureux, il y a chez moi une grande quantité d'or, entassée dans des souterrains et amassée dans les chambres fortes des hauts étages, utilisable comme une stratégie financière en vue d'arrêter des ennemis qui s'avancent. Cependant, lorsque la vieillesse et la mort apparaissent, ces guerres qu'on fait en employant des stratégies financières sont inutiles et inopportunes.

 

Verset 4.15

Lorsque la vieillesse et la mort apparaissent, ô Bienheureux, qu'y a-t-il à faire, sinon vivre selon la droiture, selon la justice et faire des actes bons et méritoires qui donnent de bons résultats.

 

Verset 4.16

Le Bienheureux dit: Vous avez raison, ô grand roi, vous avez raison. Lorsque la vieillesse et la mort apparaissent, il n'y a rien a faire, sinon vivre selon la droiture, selon la justice et faire des actes bons et méritoires qui donnent de bons résultats.

 

 

Verset 4.17

Ensuite, le Bienheureux s'exprima ainsi: Tout comme un rocher d'une grande montagne perçant le ciel s'écroule en avalanche de tous les côtés, écrasant les terrains plats dans les quatre directions, de même la vieillesse et la mort arrivent en écrasant tout le monde sans distinction. Les notables, les brahmanes, les commerçants et les intouchables, personne ne peut s'évader ou s'en amuser. Le danger imminent ensevelit chacun et tout le monde.

 

Verset 4.18

Dans ce domaine, il n'y a ni place ni utilité pour la guerre. La victoire ne peut survenir par déploiement des éléphants, ni des chevaux, ni des chars de guerre, ni des soldats d'infanterie, ni des formules sacrées, ni de la finance.

 

Verset 4.19

Que l'homme sage utilise la capacité de sa pensée pour son bien-être, qu'il ait confiance dans le Bouddha, dans le Dhamma et dans le Saiigha.

 

Verset 4.20

Celui qui vit selon la droiture au moyen de son corps, de sa parole et de sa pensée est vénéré ici-bas, de par le monde, il trouve aussi le bonheur céleste dans la vie prochaine.

Chapitre 1 : L'accès aux libres examens (KALAMA-SUTTA)

Chapitre 2 : Le principe de non-violence (AGGI-SUTTA)

Chapitre 3 : La guerre et la paix (SANGAMA-SUTTA)

Chapitre 4 : Les guerres pendant les avalanches (PABBATUPAMA-SUTTA)

Chapitre 5 : Conseils aux laïcs (VELUDVAREYYA-SUTTA)

Chapitre 6 : Les dieux et les déesses (VERANJAKA-SUTTA)

Chapitre 7 : Conseils à une femme excessive (BHARIYA-SUTTA)

Chapitre 8 : La richesse chez l'avare (APUTTAKA-SUTTA)

Chapitre 9 : La richesse et la beauté (MALLIKA-SUTTA)

Chapitre 10 : L'utilité de l'attention (AMBALATTHIKARAHULOVADA-SUTTA)

Chapitre 11 : Les quatre Vérités des nobles (DHAMMA-CAKKAPPAVATTANA-SUTTA)

Chapitre 12 : Les questions inutiles (CULAMALUNKYA-SUTTA)

Chapitre 13 : La doctrine de non-Soi (ANATTALAKKHANA-SUTTA)

Chapitre 14 : La coproduction conditionnée (ACELA-SUTTA)

Chapitre 15 : Les actions et leurs résultats (SIVAKA-SUTTA)

Chapitre 16 : Où sont les vrais Brahma(s)? (TEVIJJA-SUTTA)

Chapitre 17 : La patience infinie (KAKACUPAMA-SUTTA)

Chapitre 18 : Un tronçon de bois (DARUKKHANDHA-SUTTA)

Chapitre 19 : L'entraînement graduel (GANAKAMOGGALLANA-SUTTA)

Chapitre 20 : Le domptage de l'éléphant (DANTABHUMI-SUTTA)

Chapitre 21 : L'incendie (ADITTAPARIYAYA-SUTTA)

Chapitre 22 : Le développement des facultés sensorielles (INDRIYABHAVANA-SUTTA)

Chapitre 23 : Un monceau de malheurs (MAHADUKKHAKKHANDHA-SUTTA)

Chapitre 24 : Le coeur d'un grand arbre solide (MAHASAROPAMA-SUTTA)

Chapitre 25 : La Vacuité (CULASUNNATA-SUTTA)